Archives : enseignements donnés durant l’année académique 2011-2012


Histoire de l’enseignement secondaire en Occident, XIXe-XXIe siècle

(Système d’enseignement et enseignement secondaire: approche historique et comparative)

Code Enseignants Crédit Horaire
F4S1014 Muller C. A., maître-assistant 3 CR 2h P Lu 17h30-19h, MR080

Objectif

Ce cours d’histoire sociale et culturelle de l’éducation traite des dynamiques fondamentales de la constitution et de l’évolution de l’enseignement secondaire moderne en Occident de la fin de l’Ancien Régime à aujourd’hui. Etant donné qu’il est de bonne méthode comparative de partir d’un cas particulier du possible historique, ce cours est centré sur le cas de Genève tout en s’attachant à comparer différents systèmes d’enseignement occidentaux (Suisse, Europe et Etats-Unis) afin d’en expliciter les similitudes et les différences pour ce qui est de l’enseignement secondaire en fonction des époques (périodes) et des contextes (sociétés). L’objectif général du cours est de permettre aux étudiant-e-s d’acquérir une connaissance historique de base sur la position, les acteurs et les fonctions de l’enseignement secondaire tant au sein du système d’enseignement que dans la société afin de leur donner connaissance et conscience des processus scolaires, avec leur causes et leurs effets, dont ils sont ou seront des agents.

Descriptif

A travers des apports historiographiques et documentaires (archives), le cours développe les objets de connaissances suivants :

  1. Les finalités et enjeux politiques, sociaux, économiques et culturels intervenant dans la genèse et le développement de l’enseignement secondaire au temps de sa généralisation et de l’allongement continu de la scolarisation.
  2. Les causes et les effets, à la fois scolaires et sociaux, de la différenciation des structures et des fonctions sociales de l’enseignement secondaire.
  3. L’explicitation du jeu des acteurs dans la définition, l’activité ordinaire et les transformations de l’enseignement secondaire (notamment les autorités politiques et scolaires ; les familles ; les élèves ; les corps enseignants, les milieux économiques, scientifiques et intellectuels).
  4. La formation des « élites » par la ségrégation socioscolaire des publics de l’enseignement secondaire et son articulation avec la préservation du monopole des débouchés socioprofessionnels des études supérieures.
  5. L’évolution des pratiques d’enseignement constitutives de la hausse discontinue des exigences de réussite scolaire.
  6. Les transformations des savoirs et de la culture scolaires (humanités, encyclopédisme, utilitarisme, savoirs modernes, « culture générale »).
  7. La « démocratisation » des études : projets et réalisations, discours et pratiques de la sélection scolaire (orientation scolaire et professionnelle).
  8. L’élévation du niveau moyen de formation des populations occidentales à travers l’allongement des parcours scolaires et la massification successive des niveaux et des filières de l’enseignement secondaire.
  9. La mobilité sociale ascendante et la dévaluation des diplômes scolaires.
  10. La « crise » croissante de l’enseignement secondaire depuis les années 1960.

Bibliographie indicative

Robert Anderson, « The Idea of the Secondary School in Nineteenth-century Europe », Paedagogica Historica, vol. 40 (1-2), 2004, pp. 93-106.

Roger Chartier, Marie-Madeleine Compère et Dominique Julia, L’éducation en France du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, SEDES, 1976.

Pierre Caspard, Jean-Noel Luc et Philippe Savoie (dir.), Lycées, Lycéens, Lycéennes. Deux siècles d’histoire, Paris, 2005.

Louis Chauvel, Le destin des générations. Structures sociales et cohortes en France au XXe siècle, Paris, PUF, 1998.

Marie-Madeleine Compère et Philippe Savoie (éd.), L’établissement scolaire. Des collèges d’humanités à l’enseignement secondaire : XVIe-XXe siècle, n° spécial d’Histoire de l’éducation, n°90, 2001.

Andy Green, Education and State Formation. The Rise of Education Systems in England, France and the USA, Londres, 1990.

Carlo Jenzer, Schulstrukturen als historisch gewachsenes Produkt Bildungspolitischer Vorstellungen. Blitzlichter in die Entstehung der schweizerischen Schulstrukturen, Berne, 1998.

Charles Magnin, « Le Grand Conseil genevois et l’accès aux études des enfants des classes populaires 1885-1961 », Revue suisse des sciences de l’éducation, n°1 : L’expansion des systèmes de formation dans les années 1960 et 1970, 2001, pp. 13-38.

Françoise Mayeur, Histoire générale de l’éducation et de l’enseignement en France, tome 3 : 1789-1930, Paris, 2004.

Christian A. Muller, Histoire de la structure, de la forme et de la culture scolaires de l’enseignement obligatoire à Genève au XXe siècle (1872-1969), thèse d’histoire générale, Université de Genève, 2007.

Christian A. Muller, Le Collège de la République. Enseignement secondaire et formation de « l’élite » à Genève, 1814-1911, Genève, 2009.

Detelf K. Müller, Sozialstruktur und Schulsystem. Aspekte zum Strukturwandel des Schulwesens im 19. Jahrhundert, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1987.

Detlef K. Müller, Fritz Ringer et Brian Simon (éd.), The Rise of the Modern Educational System. Structural Change and Social Reproduction 1870-1920 (1989), Cambridge-Paris, 1999.

Antoine Prost, Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, t. 4, Paris, 2004.

William J. Reese, America’s Public schools. From the Common School to « No Child Left Behind », Baltimore, 2005.

Fritz Ringer, Education and Society in Modern Europe, Bloomington and London, 1979.

Philippe Schwed, Ecole des femmes ou femmes savantes? Chronique de l’Ecole supérieure des jeunes filles de Genève, Genève, 1997.

Brian Simon, The State and educational Change. Essays in the History of Education and Pedagogy, Londres, Lawrence & Wishart, 1994.

Jean-Pierre Tabin, Formation professionnelle en Suisse. Histoire et actualité, Lausanne, 1989.

Evaluation

Examen écrit sous la forme d’un questionnaire à choix multiples raisonné de deux heures (120’) et composé de 50 questions avec trois modalités de réponse possibles pour chacune. Il n’y a qu’une seule réponse entièrement juste et attention car une réponse logique et cohérente peut tout à fait être fausse d’un point de vue historique. Pour cet examen, les étudiants disposent de leurs notes et de tout le matériel diffusé dans le cadre du cours. Ils ne peuvent cependant pas se présenter à l’examen avec un ordinateur ou tout autre appareil électronique permettant un contact avec l’extérieur de la salle d’examen.

Cours 1* 20 février 2012 document 1: Descriptif du cours
document annexe : exemple de question de l’examen
Cours 2* 27 février 2012 document 2: Mémoire de la Société des Catéchumènes (1736)
document 3: Projet de réforme du Collège par de Saussure (1774)
document annexe: L’Ancien Régime: société, scolarisation et humanités
Cours 3* 5 mars 2012 document 4: Instructions pour les Conseils d’éducation de la République helvétique 1799
document annexe: La Révolution: école, enfance, démocratie
Cours 4* 12 mars 2012 document annexe: La Restauration: scolarisation, utilitarisme et humanités (Genève, 1814-1835)
Cours 5* 19 mars 2012 document annexe: La genèse de l’enseignement secondaire moderne: élitisme et utilitarisme (Genève, 1836-1848)
Cours 6* 26 mars 2012 document annexe: L’enseignement “supérieur” des filles: instruites mais pas savantes (Ancien Régime – 1850)
Cours 7* 2 avril 2012 document annexe: Echec des « humanités » modernes, normalisation de l’enseignement et méritocratie scolaire (Genève, 1848-1885)
Cours 8* 16 avril 2012 document annexe: La maturité fédérale et le monopole de la formation de “l’élite”. Méritocratie et homogénéisation socioscolaire à Genève et en Suisse 1877-1906
Cours 9* 23 avril 2012 document annexe: L’école unique et la démocratisation des études dans l’Entre-deux-guerres (1918-1936)
Cours 10* 30 avril 2012 document annexe 1: L’Ecole unique et l’accès au second degré 1934-1947
document annexe 2: La révolution scolaire silencieuse. Massification du secondaire et élévation du niveau moyen de formation 1920-1959
Cours 11* 7 mai 2012 document annexe 1: De l’orientation professionnelle au Cycle d’orientation (1932-1961)
document annexe 2: Pierre Escofet Le Microcosme juvénile. Sociabilité adolescente, école et violences
Cours 12* 14 mai 2012
document annexe: La grande transformation du secondaire: culture générale, révolution et reproduction sociale (1962-1977)
Cours 13* 21 mai 2012 document annexe1: L’empire du diplôme Massification scolaire et destins sociorprofessionnels 1959-2009
document annexe 2: La valeur socioprofessionnelle maturité gymnasiale Genève 1970-2000

* le lien renvoie directement à l’enregistrement audio du cours.

Haut de la page


Une histoire culturelle et sociale de l’exclusion et de l’intégration : Les « figures » de l’enfance et de la jeunesse déviante

Code Enseignant Crédit Horaire
752221 CR Ruchat M., prof. associée 3 CR A Lu 14-16, MS040

Objectif

  • introduire à l’approche socio-historique des problèmes sociaux
  • sensibiliser au travail sur les sources
  • développer une réflexion sur la construction des problèmes sociaux.

Descriptif

Cet enseignement aborde la question de la construction sociale des problèmes sociaux à travers une approche historique et sociologique. Les concepts empruntés à la sociologie de la déviance et à celle des problèmes sociaux éclairent l’histoire du champ de l’éducation spéciale et spécialisée dans sa constitution, et dans le développement de ses dispositifs de la fin du 18e siècle à la première moitié du 20e siècle. L’approche interactionniste symbolique en particulier permet d’étudier la relation entre une histoire des faits et une histoire des représentations sociales dont rend compte l’histoire des notions de l’enfance problématique (enfant sauvage, crétin, vicieux, coupable, arriéré, difficile, inadapté, délinquant, déficient, handicapé&). Le cours ouvre sur une réflexion autour de la construction sociale de la réalité, de la relativité des problèmes sociaux, de l’engagement des acteurs (des pionniers aux professionnels) et sur la (re)connaissance des phénomènes, de pouvoir, de stigmatisation, d’exclusion, de ségrégation, dans le champ de l’éducation spéciale et spécialisée.

Bibliographie

Becker, H. Outsiders, études de sociologie de la déviance. Paris: Métailié.
Foucault, M. (1975). Surveiller et punir. Naissance de la prison, Gallimard.
Perrot, M. (2001). Les ombres de l’histoire. Crime et châtiment au XIXe siècle. Paris : Flammarion.
Ruchat, M. (1993). L’oiseau et le cachot. La naissance de l’éducation correctionnelle en Suisse romande au 19e siècle, Genève : Edition Zoé.
Ruchat, M. (2003). Inventer les arriérés pour créer l’intelligence. L’arriéré scolaire et la classe spéciale. Histoire d’un concept et d’une innovation psychopédagogique, 1874-1914, Berne : Lang.
Ruchat, M. (2009). Le Roman de Solon. Enfant placé, voleur de métier. Lausanne : Antipodes.

Evaluation

Examen écrit.
examen de 3 heures sur document

Haut de la page


Les institutions d’éducation spéciale entre archives, mémoire et histoire, 2ème moitié du 20e siècle

Code Enseignant Crédit Horaire
752222 CR Ruchat M., prof. associée 3 CR A Me 10-12, M5389


Objectif

  • mener une recherche collectivement
  • construire un objet d’étude
  • écrire (éventuellement sur wiki)

Descriptif

L’histoire culturelle et sociale de l’éducation spécialisée est faite de périodes successives qui correspondent à des générations d’acteurs/trices oeuvrant dans le champ de l’éducation spécialisée. Ils/elles le font en fonction de certains objectifs, avec certains moyens, participant de certaines méthodes éducatives et de références théoriques, et conceptuelles qui sont propres à cette période historique.

Ce cours-atelier vise à mener une recherche collectivement et en collaboration avec des acteurs/trices d’une époque, témoins intéressés à transmettre la mémoire de leurs expériences pédagogiques et de leurs savoirs. L’approche vise la constitution d’une archive orale susceptible de venir compléter, illustrer, soutenir le travail de recherche documentaire et historique. Cette démarche devant intégrer les base d’une approche en gérontagogie (formation des aîné/e/s) et donnera lieu à une production intellectuelle qui prendra une formes appropriée : archives sonores et retranscription ou livre au moyen du site Wiki ou film-video.

Bibliographie

Bertrand, Paul, 1920- (1995). Itinéraire d’un éducateur de la première génération. Présentation et commentaires de Françoise Tétard. Ramonville. Saint-Ange : Erès.
Heller, G., Pahud, C. Brossy, P. Avvanzino, P. (2004). La passion d’éduquer. Genèse de l’éducation spécialisée en Suisse, 1954-1964. Lausanne : Les cahiers de l’EESP.
Roland Assathiany (à paraître fin 2010). Autobiographie polyphonique 1910-1976, présentée, annotée et commentée par Martine Ruchat et Alain Vilbrod. Paris : L’Harmattan.

Cours conseillés

No752221 Une histoire de l’exclusion et de l’intégration : les “figures” de l’enfance et de la jeunesse déviante

Evaluation

Travail écrit.
Suivi du processus de recherche et écriture collective (éventuellement sur site WIKI)

Haut de la page