Martine Ruchat

 

Contact

Section des Sciences de l'éducation, FPSE
Uni-Mail Bureau 4170
Bd. Pont-d'Arve 40
CH-1205 Genève
Tel: +4122 379 83 98

Martine.Ruchat(at)unige.ch  

 

Martine Ruchat est professeure associée.

Après une thèse de doctorat en sciences de l’éducation portant sur l’éducation correctionnelle au 19ème siècle, Martine Ruchat s'est particulièrement intéressée au processus de création de catégories pénales, administratives, psycho-pédagogiques et psychiatriques de l’enfant et à écrire une histoire notionnelle de l’enfant-problème .

Depuis 1999, son intérêt s’est aussi porté sur les figures du champ de l’éducation spécialisée et de l’éducation nouvelle, en particulier celles de Charles Baudouin, André Rey, Edouard Claparède et Adolphe Ferrière (sans renoncer au champ des figures de l’enfance déviante). Outre l’écriture d’ouvrages (y compris collectifs) et d’articles, c’est aussi la réalisation d’expositions et les communications dans des colloques internationaux qui font l’essentiel de son apport scientifique au champ de l’histoire culturelle et sociale de l’éducation.

Depuis 2006, elle a entrepris de travailler sur l’articulation entre l’archive, la mémoire, l’histoire et son écriture dans le champ du vieillissement comme moyen de lier les générations, de valoriser l’image du rôle social des personnes à l’âge de la retraite professionnelle. Cette articulation se fait actuellement essentiellement dans le cadre d’une recherche action avec le public concernés dans des ateliers d’écriture et dans un lieu de formation (la Fondation pour la formation des aînées et aînés de Genève, FAAG).

 

Recherches en cours

Quatre recherches et travaux d’écriture sont en cours :

  • un travail d’archives (manuscrites et photographiques) et d’écriture sur la biographie d’Edouard Claparède : un savant authentique.

  • l’édition du Carnet de route de Charles Baudouin : la Grande guerre vue de Genève 1915-1919 (avec Doris Jakubec et Antoinette Blum).

  • la fédération internationale des communautés d’enfants et l’éducation nouvelle 1940-1950 (avec Mathias Gardet, Paris 8).

  • l’édition de la correspondance entre Romain Rolland et la famille Ferrière.

 

Publications